Qui suis-je ?

Je m’appelle Juliette, je suis monitrice de portage certifiée et je suis avant tout maman.

C’est en vivant ma grossesse que j’ai découvert toute une variété de sujets en lien avec la parentalité et la petite enfance.

A la naissance de notre fille, mon conjoint et moi-même avons découvert le portage alors que notre bébé nous exprimait un besoin de contact quasi permanent. Au bout de quelques semaines, nous avons fait un atelier de portage qui nous a beaucoup apporté et nous a rappelé que nous avions toutes les clés en nous pour accompagner au mieux notre enfant.  

Souhaitant à mon tour professionnaliser ma pratique et soutenir d’autres parents dans leur souhait de porter leur enfant, j’ai suivi une première formation certifiante via l’excellent organisme TransPortage Formations.

C’est ainsi que sont nés les Ateliers mamané*.

Depuis, je me suis depuis spécialisée dans le portage à bras et le portage des bébés souffrant de reflux gastro-oesophagien (RGO) via le CFNPB ; et j’enrichie quotidiennement ma pratique en participant à des événements en lien avec la parentalité, en testant de nouveaux produits, en échangeant avec d’autres monitrices mais aussi et surtout au contact de vous, parents, lors des ateliers que nous réalisons ensemble.

Je crois profondément au fait qu’il n’y a pas de réponse unique, que le portage doit s’adapter à chaque enfant, et à chaque parent et que c’est ensemble que nous trouvons les solutions qui vous conviennent.

Aujourd’hui, je propose des ateliers de portage de tous niveaux aux parents, futurs parents et même à leurs proches, à mon domicile ou au vôtre.


*Mais qu’est ce que le Mamané ? C’est la manière que nous adoptons tous pour nous adresser à un petit enfant. D’instinct, notre façon de parler à un bébé change : la voix est plus douce, le débit est plus lent, la parole s’étire et on adapte notre vocabulaire… Saviez-vous que c’est une étape très importante dans le développement du langage puisque les bébés y sont particulièrement réceptifs et c’est essentiel dans l’appropriation de la langue maternelle !


%d blogueurs aiment cette page :